PRP

PRP
PLASMA RICHE EN PLAQUETTES

Qu’est-ce que le PRP (Plasma Riche en Plaquettes)?
Les soins médicaux recourant au plasma riche en plaquettes (PRP) ont été développés en 2003 par le laboratoire RegenLab à Lausanne en Suisse. Le rajeunissement de la peau par injection de plasma est la méthode la plus recommandée pour un lifting sans chirurgie. Le plasma riche en plaquettes est une thérapie cellulaire, anti-âge et capillaire 100% naturelle obtenue  à partir de votre propre sang. Ses pouvoirs régénérateurs sur le corps humain sont reconnus depuis fort longtemps dans une variété de domaines médicaux : chirurgie, traumatologie, médecine du sport. Les propriétés régénératrices sur les tissus et le collagène ont poussé le PRP à devenir un outil tout désigné pour la médecine esthétique.

Le PRP consiste à prélever environ 8ml de votre sang par une prise de sang standard, puis à centrifuger ce dernier. Ceci permet d’isoler votre plasma sanguin qui contient alors une quantité très concentrée de plaquettes. Nous y retrouvons donc un immense réservoir de protéines bioactives, notamment des facteurs de croissance, et des cellules souches qui sont essentielles pour initier et accélérer la réparation et la régénération des tissus. Ces composantes naturelles de votre propre organisme sont alors mises à profit afin de permettre à votre peau de se régénérer et recréer du tissu vivant à l’endroit d’injection.

Quelles sont les indications cliniques du PRP?

Utilisé depuis 10 ans en chirurgie réparatrice pour ses vertus cicatrisantes et en médecine du sport, il est aujourd’hui pratiqué en médecine esthétique. Il est notamment reconnu pour :

  • améliorer visiblement la texture cutanée, la tonicité (densité) et le teint (luminosité) de la peau
  • réduire les rides du visage et du cou (peau tonifiée et repulpée)
  • stimuler la croissance des cheveux
  • atténuation des cernes colorés
  • réduire d’autres signes du vieillissement tels que les taches pigmentaires, flétrissement de la peau  
  • Diminution des cicatrices de l’acné et des vergetures

La patiente idéale est une femme de 30 à 50 ans qui présente des signes de vieillissement débutants, rides légères, début d’altération de la couleur de la peau, un début de perte de l’élasticité cutanée, l’apparition de cernes.

Il est important d’informer la patiente sur l’indication du PRP. Ce n’est pas une technique permettant une remise en tension des structures du visage comme le ferait un lifting.

Ce n’est pas aussi une technique de relissage des rides profondes ou de traitement des taches comme le ferait un Peeling médical.

C’est une technique de stimulation des cellules responsables de la synthèse du collagène et de l’élastine permettant de redonner vie à une peau qui commence à présenter une altération de ses structures, du fait de facteurs extérieurs tels que le soleil, le tabac, l’alimentation et les facteurs génétiques.

L’injection du PRP dans la peau permet de lui donner un aspect plus sain.

Le plasma riche en plaquettes (PRP) peut s’utiliser de façon complémentaire aux agents de comblement à base d’acide hyaluronique ou encore servir d’alternative à ceux-ci.

Comme ce produit est dérivé de votre propre organisme et qu’il ne contient pas de produit synthétique, il peut être utilisé dans pratiquement toutes les zones du corps.

Quelles zones du visage et du corps peut-on traiter avec le PRP ?

  • Le visage
  • Le décolleté
  • Le cou
  • Les mains
  • Le cuir chevelu (repousse capillaire)

Protocole

La technique PRP peut être pratiqué indépendamment du type et de la couleur de peau. Elle peut être combinée avec d’autres  soins, pour un résultat encore plus visible. L’infirmière vous rencontrera pour dresser un bilan médical et rechercher des contre-indications éventuelles. Une fiche d’information  vous sera remise, les précautions avant et après traitement, et le déroulement des séances vous seront expliquées. Un prélèvement sanguin est effectué. Le sang contient trois types de cellules: les globules rouges, les globules blancs et les plaquettes. Une centrifugation de 5 minutes permet de séparer le plasma, alors enrichi en plaquettes. Un prélèvement offre une quantité suffisante de plaquettes pour traiter l’ensemble du visage.

Ce plasma activé est ensuite injecté dans les zones choisies. La séance dure de 30 à 45 minutes. 1 Hre max. Soit par micro aiguillage(microneedling) ou par injection par Fusil injecteur U-225.

Comment se déroule une séance de traitement?
La région à injecter est préalablement désinfectée. Une anesthésie locale sous forme d’agent topique est parfois utilisée lorsque des régions sensibles sont injectées. Le traitement se fait à l’aide de fines aiguilles et plusieurs injections seront requises et faites très superficiellement pour favoriser la revitalisation de votre peau. Les injections de Plasma Riche en Plaquettes Autologue (A-PRP) reposent sur une technique simple et sûre.

 Combien de traitement sont nécessaires? (selon l’âge, la zone à traiter, l’état…)
Le protocole de base comprend de 1 à 3 séances de traitement et celles-ci sont espacées de 4 à 6 semaines. Les résultats du PRP sont difficiles à prédire car ils dépendront de la réponse de votre organisme à vos propres facteurs de croissance. Habituellement, les gens voient une amélioration de l’apparence de leur peau, de sa texture, du teint et des ridules en 3 à 4 semaines.

Résultats

Le PRP permet d’améliorer la vitalité des tissus et de les réparer, en boostant le processus interne de cicatrisation. Etant un produit autologue (provenant du patient lui-même), il n’y a aucun risque de réaction allergique ou de maladies liées à une transfusion sanguine.

Les facteurs de croissance libérés par les plaquettes agissent en stimulant la multiplication des fibroblastes et la fabrication du collagène. Les cellules vivantes vont recréer du tissu vivant là où le plasma est injecté. Plusieurs bénéfices sont visibles :

  • La revitalisation cutanée : les facteurs de croissance vont stimuler la microcirculation et la synthèse de collagène. La peau devient plus douce, plus tonique. Le teint est plus rosé et bénéficie d’un véritable coup d’éclat.
  • Les rides: le PRP a une action volumatrice et restructurante. C’est une alternative aux produits de comblement.
  • La repousse des cheveux: les follicules capillaires en dormance sous-cutanés vont être réveillés et entraîner une repousse des cheveux. Le PRP augmente le diamètre des cheveux fins et fragiles. Ils deviennent beaucoup plus denses et soyeux.

Nous conseillons 3 séances échelonnées sur 2 mois puis 1 séance d’entretien annuel suffit. Pour la repousse capillaire, le protocole est un peu différent avec  4 séances à 15 jours d’intervalle puis entretien annuel.

Les extraits plaquettaires provenant du patient lui-même, le produit est 100% biocompatible et le risque d’intolérance très limité.

Quels sont les effets secondaires possibles et le temps de convalescence requis?
Étant donné que tous les éléments récupérés dans le traitement PRP proviennent exclusivement de votre corps, il n’existe pratiquement aucun risque de réaction allergique ni d’intolérance. Toutefois, une sensation de chaleur est normale après le traitement. De la rougeur et de l’œdème( Une réaction inflammatoire locale à titre d’oedème et de rougeur durant quelques heures après la séance et jusqu’à 72 heures.) seront aussi visibles après la séance, mais cela s’atténuera en quelques heures. Les ecchymoses sont fréquentes après le PRP, car de multiples injections superficielles sont requises. Afin d’éviter les risques d’ecchymoses, il est suggéré d’éviter l’aspirine, les anti-inflammatoires, l’alcool et les produits naturels quelques jours avant le traitement.

Cette réaction est le témoin de la libération des facteurs de croissance par les plaquettes et de l’efficacité du traitement sur les tissus.

 

 

Comment le PRP agit-il?

Il faut centrifuger le sang prélevé, ce processus augmente la concentration des plaquettes et des facteurs de croissance de 500%.

Lorsque le PRP est injecté dans le tissu endommagé, il stimule le processus régénérant en causant une réaction inflammatoire qui déclenche la cascade de réparation. Il en résulte le développement de nouveau collagène mature, il se rétrécit et cause un renforcement des tissus blessés.

Les contre-indications :

La grossesse – Traitements anticoagulants – Maladie auto-immune ou hématologique – Taux de plaquettes bas (thrombocytopénie).